idée article eco responsable marque mode

Les guides à écrire quand on est une marque de mode ou un e-shop

Dans un contexte difficile, il est nécessaire de renouveler sa communication. Entre la crise écologique et la crise économique, les consommateurs achètent moins. Les marques peinent. Je crois que le rôle des marques doit évoluer pour devenir un vrai partenaire de leurs clients. Les créateurs de mode ou de déco ne peuvent plus se contenter d’être des pourvoyeurs de tendances ou de nouveautés à acheter tous les six mois (hiver/été).

J’ai aussi l’impression que le cycle de vie d’un vêtement doit être abordé par les marques. Dans sa globalité. C’est-à-dire depuis sa conception, jusqu’à sa “mort”. Hors saison. Hors tendance. La bonne nouvelle est qu’on peut tisser des liens et avoir un rôle aussi éducatif auprès de ses clients avec cette nouvelle approche. L’autre avantage ? Renforcer la confiance qu’on construit avec sa communauté. On passe de vendeurs à partenaire.

Afin de coller à ces nouveaux besoins ( = consommer moins, mais mieux) le contenu éco-responsable est un bon moyen, à peu de frais, de faire plusieurs choses :

  • Se différencier de ses concurrents ;
  • Construire une nouvelle relation avec ses clients ;
  • Ajouter une nouvelle valeur à son service ;
  • Instruire et éduquer.

Si vous êtes une marque de mode et que vous produisez des vêtements, voici les guides eco-responsables que je vous conseille de rédiger :

Des guides d’entretien

Expliquez à vos clients comment nettoyer ces satanées taches. Café, tomate, fruits rouges… peuvent ruiner une pièce en deux temps et trois mouvements. Rien de pire que de posséder un vêtement qu’on ne peut plus mettre à cause d’une tâche.

Quand on est une marque de mode pour enfant, ce type de guide instructif est super utile. Les enfants se tachent tout le temps et les vêtements sont difficiles à entretenir… Même une marque de food pour bébé pourrait créer un tel guide.

Montrez à vos clients qu’il n’est pas nécessaire de faire des machines dès la moindre tache, mais expliquer qu’avec du savon et de l’eau, on peut faire un prélavage et garder plus longtemps ses vêtements.

Des guides de lavage

Chaque matière a ses spécificités niveau nettoyage. Quel client ne s’est jamais plaint parce que son pull a rétréci ou bouloché suite à un lavage ? Les clients ignorent qu’un vêtement 100 % coton va rétrécir au lavage (alors que c’est normal).

De même, si vous êtes une marque qui a banni l’utilisation de matière non naturelle (hello le polyester et les microparticules), vous pouvez expliquer ce choix et le rendre plein de valeur.

Des guides de réparation

Expliquez à vos clients comment recoudre un bouton, réparer les genoux d’un pantalon, rattraper une maille de pull ou de bonnet. Proposez à vos clients de leur envoyer un bouton s’ils l’ont perdu etc.

Parlez du bonus réparation textile mis en place par l’état, valable pour le textile et les chaussures.

Établissez une liste de partenaires ou mettez en place un service réparation au sein de votre boutique.

Des guides de transformation

Vous pouvez le bouchon un peu plus loin (Maurice) en créant des tutos ou DIY. C’est plutôt facile de transformer un pantalon en short, ou un t-shirt en débardeur. Une paire de ciseaux et hop.

Des guides pour donner, trier ou garder ses vêtements

Faites vibrer la Marie Kondo qui sommeille en chacun de vos clients. Blague à part, l’objectif est de les aider à comprendre comment trier leur placard. Passez en revue les vêtements trop petits, trop abîmés etc…

Vous pourriez même lister les basiques d’un dressing pour bien composer ses tenues (et là, mettez en avant vos vêtements).

Des guides de Seconde Main

Je vous vois crier. Pas la peine de faire l’autruche, les vêtements que vos clients achètent finissent souvent sur des plateformes de seconde main. Oui, c’est un manque à gagner pour vous, mais autant être réaliste sur cette vérité. De nombreux acteurs proposent aussi des services de revente, directement sur leur site comme Balzac Paris

Des guides pour la fin de vie de vos vêtements

On sait où vont les emballages quand on finit un paquet de cookie. Dans le bac de recyclage jaune. On sait moins que faire de nos vêtements quand ils arrivent en fin de vie. Donnez des conseils à vos clients, expliquez-leur où les déposer etc.

Vous en voulez plus ? Voici des lectures intéressantes sur le sujet : 

Des questions ou envie de mettre ces guides en place pour votre marque, mais pas le temps ? Contactez-moi, je les rédigerai pour vous.

Sophie

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *